Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 18:00

2ème Festival des Sources Sonores

Pour sa 2ème édition, le Festival des Sources Sonores vous propose de nouveaux horizons, riches et variés, laissant une belle part à l'improvistion et à la surprise.

Venez avec nous écouter et découvrir les artistes que nous avons choisis pour vous !

Festival-des-Sources-sonores.jpg

Dimanche 1er juin à 11h00 : Performance bruitiste "5 minutes et 14 secondes pour anéantir le silence"

Festival-des-Sources-sonores-5-minutes-14-secondes.jpg

Festival des Sources Sonores

Le centre musical Robert Stäubli propose, pour la seconde édition du festival, de nouveaux horizons, riches et variés. Le programme laisse une belle place aux improvisations et ménagent de belles surprises. Les organisateurs invitent tous les amateurs de musique à partager de grands moments avec les interprètes et le public.

Mercredi 11 juin, à 20h, sur le parvis de la mairie dans le parc Simon Berger, électro -impro-jazz avec Shplax, entre acoustique et électronique jalonné de compositions et d'improvisations.

Vendredi 13 juin, à 20 h, le Tour de piano par J.Siron et H.Weissenbacher. Piano coiffé ou décoiffé, à couvercle fermé ou ouvert. Par le clavier, par le profil droit ou gauche, les auditeurs ne pourront plus rêver du piano à queue de la même manière.

Lundi 16 juin, 20h, église de Doussard, « Innovent » le quintette à vents interprétera le répertoire de musique de chambre écrit spécialement. Pour les enfants et tous les mélomanes.

Jeudi 19 juin, 20 h au château de Faverges, les 100 percussions créées par P. Coppier, M. Leroyer, B. Donzel, la harpiste B. Puigdemasa et les 10 guitares de D. Grochowski dans le concert Archi-Son. Un événement à découvrir absolument.

Vendredi 20 juin, à partir de 18 h, fête de la musique au collège Jean-Lachenal, L.Guyot et son quartet accompagneront des élèves pour créer des synergies inédites.

Vendredi 27 juin, au boulodrome de la Glière, l'atelier Nautilus présentera une musique acousmatique autour de textes sur le Biel par l'historien de Faverges Bernard Pajani.

Infos au 04 50 44 45 28 et musique.faverges@gmail.com

Bernard-Pajani-au-festival-des-Sources-sonores-.jpg

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 06:19

Quarante ans d'amitié entre la Savoie et le Québec

Alpes-Leman-Quebec-4716a.jpgL'association Alpes-Léman-Québec est l'une des 60 régionales de France-Québec qui s'investit en relation étroite avec Québec-France. L'origine de ces échanges remonte à l'année 1973. Le président fondateur Jean-Michel Hercourt d'Annemasse, coopérateur enseignant au Canada francophone, avait souhaité établir des relations avec cette « belle province ». Pendant 40 années, des amitiés solides se sont instituées. Les sympathisants de Savoie et Haute-Savoie viennent de fêter ce long chemin commun. Au casino d'Annemasse, une belle fête a rassemblé ceux qui ont fait vivre ALQ, en soutenant l'usage de la langue française, en permettant à des jeunes de vivre de belles expériences par les échanges inter-municipalités, en instituant des pactes d'amitié, en accueillant des visiteurs et des artistes et en organisant de nombreuses animations.

Enveloppe-souvenir-Quebec-Savoie.jpgLe Québec reconnaissant

Alpes-Leman-Quebec-4712a.JPGPour ce 40e dynamique, la région canadienne était représentée par Michel Robitaille, délégué général du Québec à Paris, ayant le rôle d'ambassadeur de la province. Il a été accueilli par le président de France-Québec Marc Martin (président d'Ain-Québec), le secrétaire Georges Pierre (président de Bourgogne-Québec), le sénateur Jean-Claude Carle (président du groupe d'amitiés franco-québécoises), la députée Mme Valérie Duby-Muller, le président d'ALQ Bernard Rouly, le maire d'Annemasse Christian Dupessey, et des amis d'ALQ venus de Vendée, Charente, Grenoble et Suisse.

Le délégué général a remercié chaleureusement l'équipe qui s'investit pour son pays. Le fondateur d'ALQ a été très ému d'un cadeau précieux, le parchemin d'une lettre de félicitations que lui a décerné Pauline Marois, première ministre du Québec.

Alpes-Leman-Quebec-4687.JPGLe fondateur D'ALQ est heureux de la marque de reconnaissance décernée par Pauline Marois premier ministre du Québec, et remis par Michel Robitaille (à droite).

Alpes-Leman-Quebec-4706.JPGDes membres très actifs de l'association ont été remerciés par le délégué général du Québec Michel Robitaille (à gauche), en présence du président d'ALQ (à droite) et du président de France-Québec (au centre)

 

Diplômes fédéraux à deux fidèles membres actifs

Alpes-Leman-Quebec-4695.JPGDeux diplômes d'honneur ont été décernés par France-Québec. L'un a récompensé l'investissement de Denise Delsaut (du secteur Aix-les-Bains et Chamébry) dans l'organisation des ''intermus'', stages de jeunes qui, grâce à des mairies, offrent des emplois d'été à des étudiants. Diplôme fédéral décerné à la responsable du secteur Aix-les-Bains et Chambéry, en présence de Michel Robitaille (à gauche), délégué général du Québec, et les présidents de France-Québec et Alpes-Léman-Québec

Alpes-Leman-Quebec-4704.JPGUn second diplôme a été remis à Marie-Thérèse Martinet (du secteur de Faverges) pour son implication dans le développement des amitiés québécoises, de la francophonie et de la communication. Diplôme fédéral décerné à la responsable de secteur de Faverges en présence de Michel Robitaille (à gauche), délégué général du Québec, et les présidents de France-Québec et Alpes-Léman-Québec

Gaétan LeclercLes différents secteurs regroupent de nombreux adhérents, les responsables organisent régulièrement des animations, dictée francophone, prix littéraire, accueil des jeunes et adultes visiteurs du « Pays d'en face ».

Pour fêter l'amitié et pour le plaisir des invités, Gaëtan Leclerc, le « neveu », a fait revivre les célèbres chansons de Félix Leclerc qui ont rayonné autour du monde dont ''le petit bonheur'', ''moi, mes souliers'' et le texte visionnaire ''Quand les hommes vivront d'amour''.

Marité Martinet

(Photos : Georges Pierre, président de Bourgogne-Québec et secrétaire national de France-Québec)

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 21:06

  Le porteur du maillot à pois était Merlinois

Parmi les communes de France qui ont développé leurs initiatives et leur créativité pour faire de l'événement sportif un reflet de savoir-faire et de cohésion locale, Marlens s'est particulièrement illustré.

DSCN1481a.JPGQuatre amis très ingénieux ont réalisé un véritable chef-d'oeuvre : le cycliste blanc qui, dans l'ascension du col de l'Epine pédalait à la même allure que le peloton, sur la gauche de la route.

DSCN1481b.JPGJuché sur un câble, il était la réalisation de quatre ingénieux techniciens.

DSCN1481c.JPGLa commune est particulièrement fière que ces artistes locaux aient réalisé l'effigie du meilleur grimpeur virtuel de l'étape partie de Bourg d'Oisans pour rallier Le Grand Bornand.

DSCN1482.JPGSerge Cavagnon, Gilles Domange, Jean-Louis Courard et Patrick Besson ont consacré beaucoup de temps, en journées et en soirées, en développant leurs compétences techniques complémentaires dans un bel esprit d'équipe.

DSCN1482b.JPGL'aboutissement, après de nombreux dessins, maquettes et essais, est une oeuvre extraordinairement réussie, pleinement dans l'ambiance joyeuse de la grande boucle.

DSCN1482cLe cycliste de la petite commune est maintenant connu du monde entier, sélectionné pour relater les temps forts du 100ème Tour de France. [Marité Martinet - Le DL]P1030385

P1030388.JPGP1030389.JPG[Alain Margontier]

Lire et écouter les reportages :

Sur TV8 Mont-Blanc : http://lejt.tv8montblanc.com/Un-cycliste-sur-cable-a-Marlens_v7119.html

Sur FR3 Alpes : http://alpes.france3.fr/2013/07/21/tour-de-france-le-cycliste-volant-du-col-de-l-epine-savoie-291021.html

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 08:59

La découverte de trois pays par une dictée

Dans le cadre de la semaine de la francophonie, chaque année, une dictée est organisée à la médiathèque par l'association Alpes-Léman-Québec. Pour la dixième édition, 18 courageux amateurs ont planché sur trois paragraphes consacrés à des états ou provinces francophones.

Les « élèves » souvent fidèles d'année en année étaient venus du pays de Faverges, d'Ugine et d'Annecy.

Le texte consacré au Québec a fait une large place aux termes propres aux appellations spécifiques telles que les couguars (puma) et les carcajous (gloutons). En Touraine, les candidats ont achoppé sur des mots régionaux prêtés à Rabelais « peignant le coup de foudre pour une drôlière déjabotée » (fille au décolleté généreux et non pas déjà chaussée de bottes)

Le paragraphe sur le Cameroun, le plus facile à orthographier, a entraîné les participants dans le jeu de la séduction « Marie-Cécile, je suis tué d'elle, mais la go n'a pas mon temps, elle est brune avec une banlieue ronde »(je suis fou de Marie-Cécile mais elle ne m'accorde aucune attention. Elle possède un postérieur avantageux).

La très sérieuse correction numérique a désigné Annette Desbiolles comme la meilleure élève. La compétition s'est déroulée dans une très bonne ambiance, sérieuse mais détendue sous la dictée de Bernard, instituteur retraité. Des cadeaux ont récompensé tous les participants et les trois meilleures copies adressées à France-Québec concourront pour le premier prix national, un billet d'avion A/R Paris-Montréal.

Marité Martinet  - Correspondante du Dauphiné Libéré

DSCN0934.JPGParmi les élèves très appliqués, trois générations passionnées par le français, Patrick, sa fille Cathy et la petite-fille Amandine (tous trois, au premier rang) qui, à dix ans, a fait un score très honorable dans une épreuve écourtée.

2013-03-30-Dictee-francophone.jpg

Dictée francophone adulte de France-Québec – Année 2013

Pour celui qui désire s'exercer ou exercer ses voisins

 

Québec

Qu'on en rêve plus que jamais ou qu'on n'en revienne que depuis peu, le Québec mérite, aux dires de tous, sa réputation de « généreux de nature ». Totalisant moins d'habitants que la ville de New York, il possède un million et quelques lacs et rivières, dont certains sont encore innommés. La plupart s'offrent au coureur des bois contemporain qui parcourt le territoire et se sent la fibre aventureuse, et les reliefs appalachiens et laurentiens sont autant de défis aux randonneurs bretons ou provençaux. Selon la saison, bleuets, plaquebières et canneberges cueillis ou achetés le long d'un rang, poulamons pêchés à la brimbale ou montgolfières multicolores au soleil couchant réjouissent les amateurs de terre, d'eau et d'air. Et ceux et celles qui ont eu l'heur d'apercevoir des rorquals à bosse, des ratons laveurs, des couguars, des porcs-épics, voire de solitaires carcajous emportent assurément pour toujours avec eux leur content de souvenirs d'outre-Atlantique.

Noëlle Guilloton

 

Touraine

Comme la joyeuse équipe de personnages qu'il a inventés, Rabelais est un géant. On l'imagine écrivant et récrivant ses chapitres, déconseillés aux pichelins, ses jeux de mots ravestouis, fourrant dans la bouche de celui-ci bagoulantes paroles, peignant le coup de foudre de celui-là pour une drôlière déjabotée. La France a une dette éternelle vis-à-vis de cet auteur unique. Son génie n'a d'égal que celui des vignerons tourangeaux soucieux de protéger anuit l'art de la vigne et du vin, tant en plein air que dans cet atelier qu'est leur chai. Mettre les javelles de côté pour l'hiver, placer un cachet de cire sur un magnum, vérifier la tenue des douzils, soigner le bouquet d'une cuvée... résulte d'un savoir-faire ancestral. Rabelais et le vin de Chinon : voilà tout l'art requinquant de la Touraine !

Jean-Pierre Lautman

 

Cameroun

Mon style ? C'est sanguinaire. Bien sûr, je suis le gombiste du quartier. Toutes les qualités de demoiselles trépassent là où je passe. Pas Marie-Cécile. Je suis tué d'elle, mais la go n'a pas mon temps... Elle est brune, avec une banlieue ronde, perchée sur des cuisses longues comme les lianes de notre forêt sacrée. Un soir, elle avait pigeonné avec une de ses cousines, pour aller danser. J'ai proposé de les rythmer. Sa cousine m'a demandé de les déposer, avec des manières de coyote. Marie-Cécile, elle, m'a sorti un rare solfège pour déclarer qu'elle préférait attendre un taco. J'ai répondu qu'à pareille heure, les taximen n'hésiteraient pas à les baptiser. Elles sont montées. Depuis, quand elle me voit, Marie-Cécile me bondit avec rigueur. Elle me simplifie comme une statoise face à un villaps.

Léonora Miano

Glossaire

Sanguinaire = Héréditaire. Gombiste = Tombeur. Toutes les qualités = Toutes les sortes. être tué de = Être fou de quelqu'un. La go = La fille. Ne pas avoir le temps de quelqu'un = Ne lui accorder aucune attention. Brune = Au teint clair. Banlieue = Postérieur.

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 06:00

 

Aujourd'hui, toutes - pas sûr ! - les cloches de France sonneront. Un signe de ralliement pour célébrer, 150 ans plus tard, la réunion de la France à la Savoie.

Des sonnailles des troupeaux au plus grand carillon d'Europe (celui de Chambéry), des cloches d'églises aux sifflets des trains, tout ce qui siffle et résonne est appelé à s'accorder pour cette journée historique.

Un concert symbolique, pour rappeler celui du 12 juin 1860, quand les cloches célébraient le senatus-consulte annonçant officiellement que la France s'était agrandie d'une nouvelle province. Le jour même, des Te Deum étaient chantés dans les églises.

Un siècle et demi plus tard, à 12 heures, toutes les cloches de France et les sifflets des trains des Pays de Savoie se répondront donc.

Mais combien de villes et de villages de France répondront aujourd'hui à l'appel de la ville de Chambéry ?

L'un des plus grands carillons d'Europe sera de la fête aujourd'hui, où il donnera un concert à 17h 30. A voir et écouter sur Savoie-actu, le blog du Conseil général de la Savoie :

http://www.dailymotion.com/video/x9hmwn_le-grand-carillon-de-chambery_creation


2010-06-12_Rattachement-de-la-Savoie.jpg



Partager cet article
Repost0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 19:46

Sur le site de France Bleu Pays de Savoie, V O T E Z

"Une fusion qui était déjà "dans les tuyaux" depuis de nombreuses années mais qui prend une dimension supérieure. L'Assemblée des Pays de Savoie qui réunit déjà les deux conseils généraux sur le tourisme ou les bibliothèques en était une préfiguration, Savoie Mont-Blanc Tourisme en est d'ailleurs la marque la plus visible.


Mais ce ne sont pas les seules avancées dans le domaine. Les chambres d'agriculture, des métiers et de commerce mènent ou vont mener des fusions à court terme, comme l'avaient fait le Crédit Agricole ou la Caisse d'Epargne. C'est dans l'air du temps.

Les deux présidents Hervé Gaymard et Christian Monteil se sont montrés favorables à cette idée qui permettrait de regrouper un certain nombre de compétences communes pour plus d'efficacité.
Ils vont s'appuyer en cela sur la réforme en cours des collectivités locales et territoriales, dont un des chapitres permet ce genre de regroupements ... il faut simplement attendre qu'elle soit votée par le Parlement.

 


A partir de là, sans doute à l'automne, les élus auront alors les règles du jeu en main pour lancer l'opération.
Il faudra d'abord que la fusion soit débattue et votée dans chacun des deux conseils généraux et à l'Assemblée des Pays de Savoie. Conseil Général de la Haute-Savoie Conseil Général de la Savoie Viendra ensuite un référendum de la population obligatoire pour entériner le projet ...
Une procédure sans doute pas envisageable avant le début de l'année 2011..."

 

Sur le site de la radio : [http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-bleu/?tag=savoie]

(à coller sur votre ligne d'information)

Partager cet article
Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 18:16
SAVOIE/HAUTE-SAVOIE : La fusion des deux départements est clairement envisagée

Et si plus de 150 ans après avoir été séparées, Savoie et Haute-Savoie ne faisaient plus qu'une ? Divisés en deux départements par décret impérial le 15 juin 1860, ces deux territoires pourraient fusionner en fin d'année, plus probablement l'an prochain.

L'idée, qui flottait depuis quelques mois dans le landernau politique savoyard, a reçu vendredi la bénédiction des présidents des deux conseillers généraux, Hervé Gaymard, pour la Savoie, et Christian Monteil, pouR la Haute-Savoie. Déjà qu'en février, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, s'y était déclaré favorable. Tout cela en public. C'est une première.

« Nous sommes au milieu du gué, estime Hervé Gaymard. Soit on continue dans le cadre de l'Assemblée des Pays de Savoie, en l'approfondissant un peu. Soit on change de braquet, et l'on est plus ambitieux. »

Dans l'esprit des deux présidents savoyard et haut-savoyard, c'est évidemment la seconde option qui l'emporte.

Pourquoi maintenant ? Parce que le contexte, celui de la réforme territoriale, s'y prête comme jamais. Primo :

« Une disposition permet le rapprochement de plusieurs départements, reprend Hervé Gaymard. La procédure est beaucoup plus simple qu'avant. Ce n'est plus un parcours du combattant. »

Deuzio : le redécoupage programmé des cantons, lié à la création des "conseillers territoriaux" va rééquilibrer la représentation des deux départements. Et mettre fin au paradoxe actuel : la Savoie, bien moins peuplée, dispose de davantage de cantons que la Haute-Savoie.

Sur ce terreau fertile, Hervé Gaymard et Christian Monteil ont annoncé, lors du vote du budget de l'Assemblée des pays de Savoie, qu'ils « poseraient la question du débat institutionnel à l'automne 2010 ». Pas avant, car la loi encadrant ces nouvelles "procédures de fusion" n'a pas encore été définitivement adoptée. Elle doit de nouveau être présentée à l'Assembée nationale et devrait sortir en juillet. Septembre au plus tard.

De nouvelles compétences ?

Les élus connaîtront, alors, clairement les règles du jeu. Qui devraient se dérouler ainsi : la fusion serait d'abord débattue dans chacun des deux conseils généraux. Puis au sein de l'Assemblée des Pays de Savoie. Suivrait une consultation de la population, dans des conditions qui ne sont pas encore connues. En l'état actuel du texte de loi, un référendum est obligatoire.

La création d'un département unique n'apparaît désormais plus comme un vieux serpent de mer.

 « Il y a un véritable changement d'état d'esprit », nous confirme-t-on. « Le président de l'Assemblée nationale l'a soutenue publiquement ! »

Maintenant, donc, trois possibilités. Le statu quo avec l'Assemblée des Pays de Savoie comme seul dénominateur commun. La fusion des deux départements, sans qu'ils n'acquièrent pour autant de nouvelles compétences. Ou bien la fusion, mais avec de nouveaux champs d'action, délégués par l'État ou la Région « sans conflit, » insiste Hervé Gaymard, qui avance l'exemple de la filière bois.

C'est évidemment cet avenir qu'imaginent les deux présidents, Christian Monteil parlant de « mariage institutionnel » et de « prise de compétences légales nouvelles ». Avenir qu'ils défendront dès l'automne.

Ironie du sort : au moment même où l'on fête les 150 ans de l'Annexion des Pays de Savoie à la France, pourrait bien se tourner une nouvelle page de leur histoire...

22 mars 2010 - Pierre-Éric BURDIN

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'un écrivain savoyard
  • : Activité littéraire de l'auteur. Activité des collectionneurs philatélistes, timbrés, cartophiles, généalogistes,... des Sources du Lac d'Annecy - Pays de Faverges (Haute-Savoie). Le contenu de ce site est protégé par un droit d'auteur. Cependant il est autorisé de réaliser des copies pour votre usage personnel en y joignant un lien et après autorisation préalable de l'auteur.
  • Contact

Profil

  • Pajani Bernard-Marie
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges.
Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.
  • J'ai parcouru tout le territoire savoyard, d'Ugine à Thonon, en passant par Faverges, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Albertville, Sevrier, Annecy pour revenir à Faverges. Je suis aussi à la recherche des camarades des classes fréquentées.

Compteur

un compteur pour votre site

Recherche